Éducation sans frontières

Ce forum est conçu pour discuter et partager nos expériences scolaires et pour promouvoir le plurilinguisme, le multiculturalisme et les valeurs humanistes traditionnelles de l’Europe.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Roumanie, notre pays....

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Roumanie, notre pays.... le Sam 11 Avr - 11:31

A.P.


Admin
"La Roumanie (roumain România) est un État d’Europe de l'Est, située au carrefour de l'Europe Centrale (46% : la Transylvanie, la Crişana, le Banat roumain, la Marmatie et la Bucovine), de l'Europe du Sud (38% : la Valachie et la région balkanique Dobroudja) et de l'Europe de l'Est (16% : la région de Moldavie sans la Bucovine), membre de l’Union européenne et de l'OTAN. Possédant un héritage latin, ce pays est entouré par des pays slaves comme la Bulgarie, la Serbie ou l’Ukraine et par la Hongrie. Il est bordé par la mer Noire au sud-est. Au nord-est, un petit pays également à majorité roumanophone, la République de Moldavie, ne fait plus partie de la Roumanie depuis 1944. La Roumanie, qui est le 7e pays le plus peuplé de l’Union européenne et le 9e par sa superficie, est aussi un pays stratégique pour l'Union européenne, de par ses relations étroites avec les pays de la mer Noire.

La création de l'état roumain moderne date du XIXe siècle, son territoire actuel du XXe siècle, et résulte, comme dans le cas de l'Italie ou de l'Allemagne, de la réunion des anciennes principautés médiévales : Valachie, Moldavie (1859) et Transylvanie (1918). Mais les Roumains, qui s'identifient surtout par leur langue latine, se considèrent plus volontiers les héritiers de l'ancienne Dacie (pays des Thraces du nord, conquis par l'empereur romain Trajan en 106) et également de l'Empire romain. Une autre composante de l'identité roumaine dérive de l'Empire romain d'Orient dit « empire byzantin » dont les Roumains ont hérité leur foi, orthodoxe à plus de 85%. Dans l'époque moderne c'est la France des Lumières qui a inspiré la création de la Roumanie moderne avec ses idéaux d'émancipation et de progrès. Un nombre d'influences totalitaires ont par la suite marqué le pays : celle nationaliste, puis fasciste des années 1930 et celle communiste de l'Union soviétique dans la seconde moitié du XXe siècle jusqu'en 1989.

Pendant la période de transition qui a abouti à son adhésion à l'Union européenne le 1er janvier 2007, la Roumanie est devenue l'un des alliés des États-Unis dans la lutte contre le terrorisme. Pendant cette période de contradictions, la société roumaine a été bouleversée dans les domaines politique, économique et culturel entre des courants traditionnels et des courants modernes qui ont été tantôt d'inspiration occidentale, tantôt venant de l'intérieur, et souvent un mélange des deux. On peut remarquer notamment l'apparition d'un nombre important d'entreprises et d'entrepreneurs, qui ne sont pas tous issus de la nomenklatura, et même si la plupart de ces entreprises ne sont pas très compétitives à l'international, le développement est visible : le commerce prospère, la construction explose (ainsi que le nombre de voitures), les voies de communication s'améliorent (bien que le choix du tout-routier au détriment du rail se traduise par des encombrements chroniques), l'équipement des ménages se modernise…

Le roumain, de syntaxe latine, compte environ 18% de mots venus des langues slaves voisines, mais 75 % du lexique est également d'origine latine. Les Roumains comprennent avec une relative facilité l'italien (et encore plus le napolitain) même sans l'avoir appris, et plus d’un quart de la population roumaine comprend et parle le français. La Roumanie est donc un pays francophone très important, [1] elle a d’ailleurs accueilli le XIe Sommet de la Francophonie en 2006[2].

Il y a en tout 25 millions de roumanophones dont 19,3 en Roumanie (sur 22,3 millions d’habitants) et 3 en République de Moldavie (sur 4,5 millions d’habitants). Approximativement, deux millions de citoyens Roumains ont une autre langue maternelle que le roumain : hongrois (1 434 377 citoyens), tzigane (535 250 citoyens) [2], allemand, russe, turc, grec, arménien... Un million et demi de citoyens Moldaves aussi : russe, ukrainien, turc, bulgare. Et deux millions de roumanophones ne sont ni citoyens Roumains ni citoyens Moldaves : ils peuvent être citoyens Ukrainiens, Serbes (principaux pays à minorités roumanophones historiques), Russes (suite à la déportation), Italiens, Espagnols, Français, Canadiens, Américains, Australiens, Allemands, Suisses ou Belges (principaux pays de la diaspora)."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Roumanie



Dernière édition par Predus Asineta le Sam 11 Avr - 11:59, édité 1 fois

http://educationlthc.forumactif.com

A.P.


Admin

http://educationlthc.forumactif.com

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum